Les nonces et le délai de nettoyage du cache

Un  nonce est un jeton de sécurité de WordPress. Ils sont insérés dans le code HTML du code source. 

Il est seulement valide une seule fois et pour une certaine durée : 12 heures par défaut, mais les développeurs peuvent modifier cette valeur. 

Lorsque vous avez un système de cache, le nonce expire en arrière-plan, mais l'ID du nonce sur la page en cache est toujours là - faisant donc référence à un nonce invalide, ce qui casse tout.

Cela peut affecter toutes sortes de fonctionnalités, de la validation d'un formulaire à l'apparence d'une mise-en-page, et plein d'autre chose encore. Dans certain cas, ça peut même renvoyer une page blanche en front-end.

Régler le délai de nettoyage du cache à 10 heures ou moins

Après que le cache est vidé, le code HTML est régénéré et il référence à nouveau le bon nonce. 

Par conséquent, lorsque votre configuration WordPress (thèmes, plugins) utilise des nonces, le seul moyen de les garder à jour sur les pages en cache est de régler l'option "Délai de nettoyage du cache" en-dessous de 12 heures, 10 heures sera un bon début mais parfois vous allez devoir descendre à 8 heures voire moins. 

Cela aura pour conséquence une augmentation de l'activité des mises à jour du cache sur votre serveur, et donc plus de processus de pré-chargement si il est activé. Au cas où vous remarqueriez une surcharge serveur, désactivez le pré-chargement et régler le pré-chargement via le sitemap avec un intervalle plus important.

Plus de lecture : Josh Pollock a publié un article en anglais nonces and caching.