Pour combien de sites ma licence est-elle valide ?

Dans cet article


Actuellement,  3 offres de licence sont disponibles pour WP Rocket :

  • Perso : 1 site
  • Business : 3 sites
  • Pro : Sites illimités

Définition de “1 site”

Le terme "1 site" indique le domaine de niveau supérieur utilisé dans votre URL de site lorsque vous activez WP Rocket.
(Il y a seulement une exception à cette définition, elle est mentionnée à la fin de cet article.)

L'adresse web du site (URL) dans WordPress est définie dans Réglages > Général:

Exemple n°1 : 1 seul site

Si vous avez exemple.com définie en tant qu' adresse web du site (URL) , votre site WordPress comptera comme un site. Élémentaire. 😉

Exemple n°2 : Plusieurs sites seuls partagent 1 domaine de premier niveau

Si vous avez

Alors Tous ces sites sont autorisés à partager la même clé de licence WP Rocket —à condition qu'ils partagent le même domaine de premier niveau exemple.com.
Ils comptent tous pour un site, même s'il y a plusieurs installations WordPress

Alors qu'un nom de domaine de base différent, comme exemple-2.com, aurait besoin d'une licence supplémentaire, bien sûr.

Exemple n°3 : Domaines en local se terminant par .dev

Les domaines en local se terminant par .dev (aka Environnements de développement local) comptent pour du beurre vis-à-vis de votre licence WP Rocket. Ils peuvent apparaître comme des sites enregistrés sur votre compte, mais ils ne seront pas comptabilisés par notre système.

Quelle licence pour un Multisite ?

Remarque : Si vous ne savez pas ce qu'est un réseau Multisite, ne vous embêtez pas à lire ce qui suit. 😉

Si vous installez plusieurs sites dans un réseau multisite, vous pouvez appliquer l'un des modèles suivants :

  • exemple.com, exemple.com/sous-site-1, exemple.com/sous-site-2… etc. 

    -OU-
  • exemple.com, sous-site-1.exemple.com, sous-site-2.exemple.com… etc.

Ainsi, vous utiliserez un seul et même domaine de premier niveau sur votre réseau.

Dans ce cas (comme ci-dessus), vous pouvez utiliser une seule et même clé de licence pour tous les sous-sites de votre réseau.

Exception : Domaines de premier niveau pour les sous-sites

Si, au contraire, vous utilisez des domaines de premier niveau pour chacun de vos sous-sites, vous devrez utiliser des clés de licence distinctes, une pour chacun de vos sous-sites.

Bien que les URLs de site pour ces sous-sites partagent techniquement le même domaine de niveau supérieur (réseau), en fonctionnement, ils pourraient en fait fournir du contenu totalement indépendant l'un de l'autre, même leur domaine n'indiquerait pas qu'ils font partie d'un réseau multisite. C'est pourquoi dans ce cas, ils ne peuvent pas partager une seule clé de licence.

Activer WP Rocket sur un Multisite

WP Rocket ne peut pas être activé sur tout le réseau dans une installation WordPress Multisite. Il devra donc être activé sur chaque sous-site.

Pour le moment, nous avons choisi de faire fonctionner WP Rocket de cette façon pour des raisons techniques : si un plugin est activé sur le réseau, toutes ses options seront automatiquement appliquées à chaque sous-site du réseau. 

Mais, par exemple, si un sous-site du réseau a un problème avec la minification, et que la seule solution serait de désactiver cette option, tous les autres sous-sites seront touchés par ce choix, et ils ne pourraient plus alors utiliser la minification.

Domaines Mappés

Que sont les domaines mappés ?
Nous parlons de domaines mappés lorsque des domaines supplémentaires sont "mappés" vers une installation WordPress, de sorte que le site Web peut être atteint à exemple.com, mais des parties de celui-ci, ou tout le site, peuvent également être exemple.fr, exemple.de, exemple.it, ou exemple-truc.com.

Sur une installation WordPress Multisite, les domaines de premier niveau pour vos sous-sites nécessiteraient plusieurs clés de licence distinctes, une pour chacun de vos sous-sites.

Voici pourquoi : bien que les URLs du site pour ces sous-sites partagent techniquement le même domaine de niveau supérieur (réseau), en fonctionnement ils pourraient, en fait, fournir des contenus totalement indépendants les uns des autres, et même leurs noms de domaine n'indiquent pas qu'ils font partie d'un réseau multisite. C'est pourquoi, dans ce cas particulier, ils ne peuvent pas partager une seule clé de licence.

Sur les installations WordPress avec des plugins comme Polylang, WPML ou similaires, les domaines mappés de premier niveau ne nécessitent pas de clés de licence supplémentaires, vous pouvez utiliser une licence personnelle pour 1 domaine et ceci pour tous les scénarios.

Voici pourquoi : Lorsque les extensions permettent de mapper des domaines de premier niveau vers des contenus dans différentes langues, ils indiquent un seul et même site Web, uniquement dans différentes langues.