Le préchargement du cache ne fonctionne pas

Si vous pensez que la fonctionnalité de préchargement du cache ne fonctionne pas sur votre site, vérifiez d’abord si les fichiers de cache sont générés ou non quand vous cliquez sur le bouton Préchargement.

Comment vérifier si des fichiers de cache sont créés

En utilisant soit un gestionnaire de fichier (type cPanel), soit un client FTP, naviguez jusqu’au dossier suivant :

wp-content/cache/wp-rocket

Dans le dossier wp-rocket vous devriez alors voir un sous-dossier du meme nom que votre domaine, par exemple votresite.com

Dans ce dossier vous verrez tous les fichiers de cache existants.

Maintenant cliquez sur le bouton Précharger le cache dans l'onglet WP Rocket de la barre d’outils. Attendez quelques instants puis actualisez le dossier de cache dans votre gestionnaire de fichier. Vous devriez voir de nouveaux fichiers ajoutés, ou des mises à jour de fichiers déjà existants. Vous pouvez vérifier la date pour savoir quand ils ont été mis à jour.

Souvenez vous que le bot de préchargement visite votre page d’accueil et les pages liées depuis celle-ci. Si vous avez des pages qui ne sont pas liées depuis la page d’accueil, elles ne seront pas préchargées.

Résoudre les problèmes du robot de Préchargement

Si les fichiers mis en cache ne sont pas générés quand vous faites une requête de préchargement, vous pouvez suivre les étapes suivantes.

Vérifiez vos fichiers robots.txt

WordPress utilise un fichier robots.txt "virtuel" que vous ne verrez pas dans votre gestionnaire de fichiers. Mais vous pouvez le voir dans votre navigateur en allant à votresite.com/robots.txt.

S’il contient les lignes suivantes, cela signifie que tous les robots, y compris notre robot de préchargement, ont l’accès bloqué à votre site :

User-agent: *
Disallow: /

Cela peut être dû au fait que vous avez coché la case qui empêche les moteurs de recherche d’avoir accès à votre site :

Ce réglage se trouve dans votre panneau d’administration WordPress dans : Réglages -> Lecture.

Si vous avez un fichier robots.txt personnalisé, vous pouvez autoriser notre robot à accéder à votre site sans en donner l’accès les autres bots, en utilisant :

User-agent: wprocketbot
Allow: /

Pour plus d’informations sur les fichiers robot, cliquez ici : http://tools.seobook.com/robots-txt/

Vérifiez les logs d’accès de votre site

En vérifiant les logs d’accès de votre site, vous pourrez voir si le bot essaie de visiter votre site. La méthode pour trouver les logs varie d’un hébergeur à un autre. Vous pouvez les trouver via FTP ou dans votre cPanel. Si vous n’êtes pas sûr de l’emplacement des logs, contactez votre hébergeur directement. Voici les liens vers des hébergeurs courants :

Le log d’accès peut être ouvert dans un éditeur de texte tel que Sublime Text (Text Windows & Mac) ou Notepad++ (Windows). Sur un Mac, vous pouvez également utiliser l’application Console (déjà installée).

Après avoir ouvert le log, entrez une recherche pour : wprocketbot

Le résultat ressemblera à ceci :

Dans cet exemple, qui montre que le robot de préchargement fonctionne correctement, souligné en rouge vous voyez GET et l’url de la page visitée, suivi du code de statut, souligné en vert. Un code de statut 200 signifie que le robot a pu visiter la page sans problème.

Mettre notre bot sur Liste Blanche

Vous pouvez essayer de mettre sur liste blanche les adresses IP suivantes que notre bot utilise :

167.114.255.163
167.114.238.112
167.114.236.135
167.114.234.234

Vérifier le temps de réponse du serveur

Notre robot a un délais d'expiration de la requête configuré à 2 secondes. Cela signifie qu'il attend 2 secondes pour obtenir une réponse de votre serveur, et s'il ne la reçoit pas, il part et aucun préchargement n'a lieu.

Pour  vérifier le temps de réponse de votre serveur, vous pouvez utiliser une commande cURL (en utilisant le Terminal sous OS X/Unix, ou cmd.exe sous Windows). Entrez la commande suivante, et n'oubliez pas de remplacer example.com par votre propre nom de domaine :

curl -o /dev/null -s -w %{time_total}\\n  http://example.com

Erreurs courantes

Dans l’exemple ci-dessous, le robot n’a pas réussi à accéder au site. Un code 301 signifie qu’une redirection est en place et empêche le bot d’accéder au site. Un code 404 signifie qu’une page manque et ne peut pas être trouvée, là aussi empêchant le bot d’avoir accès au site.

Dans la plupart des cas, n’importe quel status code autre que 200 indique un problème que vous devez résoudre sur votre site pour que le robot puisse y accéder sans problème. 

Si vous obtenez un code d’erreur de 500 ou plus, ou un autre genre d’erreur serveur non spécifié, cela veut généralement dire que votre serveur ne peut pas supporter la fréquence des visites du bot, la solution serait donc d’augmenter le CPU du serveur ou sa limite de mémoire. Cela peut se produire en particulier si votre page d’accueil contient de nombreux liens. Dans ces cas là, vous pouvez nous contacter pour désactiver le bot pour votre site.

Vous pouvez regarder la signification d’un code statut spécifique ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_codes_HTTP

Si vous utilisez une extension en mode maintenance, ou une extension de splash page, n’importe quelle fonctionnalité qui empêche un visiteur de voir votre site, cela bloquera également notre robot.

Si vous cherchez dans votre log d’accès et que vous ne trouvez aucune entrée pour notrero bot, cela pourrait signifier qu’il y a un problème de notre côté, et vous pouvez soumettre un ticket de support.

Si vous nous soumettez un ticket de support au sujet d’un problème avec le robot, inclure votre fichier de log pourra nous être très utile.