Add-on Google Tracking

Lorsque vous utilisez Google Analytics sur votre site, ces fichiers, hébergés sur les serveurs de Google, sont signalés par divers outils de test de performances avec un avertissement "Exploiter la mise en cache du navigateur" ( Leverage browser caching) pour leurs courts délais d’expiration :

Comme vous ne pouvez pas gérer la mise en cache du navigateur aux fichiers que vous n'hébergez pas, la solution consiste à héberger ces fichiers localement, à partir de votre propre domaine ou même depuis votre CDN, afin d’y appliquer de meilleures règles de mise en cache navigateur. Le Google Tracking Add-on de WP Rocket fournit cette solution.

Attention ! Si votre script Google Analytics a été installé à l'aide de Google Tag Manager, cet add-on ne fonctionnera pas. Pour l'instant, le Google Tracking Add-on ne fonctionne qu'avec le code de suivi extrait d'un compte Google Analytics.

Nous ciblons ces 2 fichiers en particulier : 

  • https://www.google-analytics.com/analytics.js
  • https://www.googletagmanager.com/gtag/js

Pour l’activer, rendez-vous à l'onglet  Add-ons de WP Rocket et mettez simplement l'Add-on Google Tracking sur ON :

Désormais, lorsque vous exécuterez un test de vitesse, vous ne verrez plus l'avertissement «Exploiter la mise en cache du navigateur» sur ces fichiers. 

Si vous avez activé l'option CDN de WP Rocket, les fichiers de suivi Google seront automatiquement servis depuis votre CDN.

Attention ! Si vous utilisez Google Analytics comme méthode de vérification de votre compte Google Search Console, GSC ne détectera pas le script local. Donc, vous devrez utiliser une méthode de vérification différente.

Sous le capot

Lorsque vous activez cette option, elle simule immédiatement une visite du fichier Google Analytics distant (https://www.google-analytics.com/analytics.js). 

Cela générera la version locale du fichier avant qu'un visiteur se rende sur votre site Web.

Pour Global Site Tag, le fichier local est généré lorsque WP Rocket crée un nouveau fichier cache pour une page.

Les fichiers seront stockés dans le dossier  /wp-content/cache/busting/.

  • https://www.google-analytics.com/analytics.js sera sauvegardé sous ga-local.js dans busting/google-tracking
  • https://www.googletagmanager.com/gtag/js sera sauvegardé sous gtm-local.js dans busting/1/ (sur Multisite, le numéro de dossier correspondra au numéro du site)

Le fichier Tag Manager sera automatiquement exclu de l’option  Combiner les fichiers JS pour la compatibilité.

Une tâche CRON mettra à jour le cache local Analytics chaque semaine, pour s'assurer qu'il est à jour si le fichier n'a pas été effacé auparavant.
Cela a-t-il répondu à votre question ? Merci pour votre retour :) Une erreur est survenue lors de l’envoi de votre retour. Veuillez réessayer plus tard.