Supprimer les chaînes de requêtes sur les ressources statiques

Les outils comme Pingdom, GT Metrix et PageSpeed recommandent régulièrement de supprimer les chaînes de requêtes sur les ressources statiques. Cependant, leurs recommandations manquent souvent de contexte, elles peuvent donc ne pas avoir vraiment de sens pour certaines URL de fichiers aléatoires par exemple.

En un clic, WP Rocket vous permet de répondre à cette recommandation dans l’onglet Optimisation des fichiers :

Le cache navigateur et le busting du cache

En activant cette option, nous ne faisons pas que supprimer la query string, vu que cela cause des problèmes de cache navigateur, nous encodons aussi le numéro de version dans l'URL. Cela maintient la possibilité de mise à jour du cache navigateur (le busting du cahce), tout en satisfaisant GT Metrix ou Pingdom.

Cependant, toutes les chaînes de requête ne sont pas égales. Certaines peuvent et seront supprimés, d'autres pourraient l'être, mais ne seront pas supprimés pour des raisons de sécurité, et certaines ne peuvent pas être supprimés sans casser votre site Web.

Donc si vous avez un nom de fichier de ce type : style.css?ver=1.0, il va devenir style-1.0.css et sera mis à jour quand la version change, pour que vos utilisateurs reçoivent toujours la dernière version du fichier. Consultez notre article (en anglais) pour plus d'informations : guide on how browser caching works.

Ces fichiers sont stockés dans le dossier :  wp-content/cache/busting

Votre code sources ressemblera à ceci quand l'option est appliquée :

Si vous utilisez une version de WP Rocket inférieur à la 2.9, nous recommandons de ne pas le faire, pour la raison suivante : 

Mettons que vous avez un fichier CSS avec le nom style.css

Si vous avez une mise en cache de navigateur sur les fichiers CSS, vous ne verrez pas la mise à jour car le navigateur a déjà enregistré le fichier style.css dans son cache.

En revanche, si vous avez style.css?ver=1 et que vous mettez à jour le fichier, il aura un nouveau nom de fichier : style.css?v=1.1

Cela permettra de voir la mise à jour sans vider le cache du navigateur. Cela signifie que les visiteurs de votre site verront directement la version mise à jour de votre CSS et des autres fichiers.

La seule exception, c’est lorsque ver=X.X.X et X.X.X sont égaux à la version WordPress, dans ce cas on la retire. C’est parce que cela signifie que c’est une version par défaut, donc file.css et file.css?ver=4.1.1 seraient similaires.